Rechercher

Les émissions de CO2 des entreprises européennes sont 2 fois trop élevées, selon un nouveau rapport





L'association à but non lucratif CDP Europe et le consultant Oliver Wyman ont déclaré dans un rapport commun que le niveau de réchauffement climatique actuels des émissions des entreprises européennes serait de 2,7 degrés Celsius d'ici 2100.


C'est presque le double de l'objectif de 1,5°C fixé par l'accord de Paris en 2015 et c'est nettement plus que l'ambition de 2°C.


Moins d'une entreprise sur dix a des objectifs d'émissions alignés sur l'objectif de Paris, bien inférieur à 2°C, selon le CDP et l'analyse d'Oliver Wyman portant sur près de 1 000 des plus grandes entreprises européennes.


CDP et Oliver Wyman ont constaté que pour plafonner le réchauffement à 1,5°C, l'économie européenne devra réduire ses émissions de 50 % au cours de la prochaine décennie. Et qu'au moins 65 % des entreprises devraient être "totalement alignées sur Paris" d'ici là.

Selon le rapport, les 25 % d'entreprises qui ont le plus progressé en matière de décarbonisation ont fait état d'une baisse de 15 % des émissions l'année dernière, ce qui équivaut aux émissions annuelles des Pays-Bas.


56 % des entreprises déclarent avoir mis en place un plan de transition et plus de 50 % des plus grandes entreprises européennes en termes de valeur marchande ont rejoint l'initiative "Science Based Targets", qui détermine si les objectifs d'émissions sont conformes à l'accord de Paris.


La CDP et Oliver Wyman ont constaté qu'un décalage de 4 000 milliards d'euros (4 800 milliards de dollars) se forme entre les prêts bancaires qui visent à être "alignés sur Paris" et le marché actuel de ces prêts en Europe.


source : Bloomberg.com


2 vues0 commentaire