Rechercher

Atol les Opticiens propose la dernière innovation d’Abeye, des lunettes nouvelles générations inédit





La dyslexie, trouble de l’apprentissage reconnu par l’Organisation Mondiale de la Santé, concerne environ 6 à 8% de la population française, soit en moyenne deux enfants par classe. A ce jour, Atol les Opticiens est la seule enseigne d’optique au monde à proposer cette innovation destinée aux enfants dyslexiques, de fabrication française.


Les premières lunettes électroniques d’aide à la lecture Lexilens ont été développées après deux ans de R&D, en s’appuyant sur la découverte de deux chercheurs en physique des lasers de l’Université de Rennes, Albert Le Floch et Guy Ropars. Ces derniers ont été récompensés par l’Académie Nationale de Médecine le 20 décembre 2020. Conçu et fabriqué en France, le dispositif est dans un premier temps à destination des enfants. La marque devrait lancer un modèle adulte dans les prochains mois.


Les verres sont pilotés par un dispositif électronique logé dans les branches, activable par une simple pression sur un bouton de mise en marche.


Lors de la première prise en main, la lunette se connecte à une application smartphone en Bluetooth qui guide l’utilisateur dans le paramétrage de Lexilens.


Après ce réglage, l’effet est immédiat : les lettres se détachent mieux, les lignes se séparent et la lecture devient plus facile avec moins d’efforts. Lexilens peut également intégrer un clip pour une mise à la vue, en cas de besoin de correction visuelle.


Lexilens a été récompensé du Silmo d’Or en 2019, d’un Innovation Award au CES 2020 et du Trophée de l’innovation LSA 2020.


5 vues0 commentaire